BANNIERE



*** AVIS D'EXPERTS JUDICIAIRES ***


Que faut-il faire en cas d'erreur de TEG ou autres irrégularités de la banque, dans votre crédit?
En cas d’erreur, une action amiable, peut être menée (client de préférence assisté par un professionnel)
Puis, si cette action n'aboutit pas, dans un deuxième temps, le client peut envisager de faire intervenir un avocat spécialisé qui devrait assigner la banque en lui stipulant l’erreur de calcul du TEG et autres irrégularités du crédit immobilier.

Tendance actuelle des réactions générales des banques à ces situations: 
Nous remarquons que de nombreuses négociations amiables s’engagent à l’initiative des banques afin d’accélérer la procédure et d’éviter le paiement des frais d’avocats qui peuvent être vite onéreux. 
D'où l'intérêt d'un dossier solide et inattaquable dès le départ, car les banques peuvent réagir par une riposte de leur service juridique.
Nécessité d'appuyer, votre demande amiable par une analyse, par nos spécialistes, de toutes les problématiques soulevées par le dossier (mathématiques, financières , juridiques...) favorable à l'issue amiable.

Quelle méthode conseillée à l'emprunteur en cas d'action en justice: 
D'abord, il est conseillé d'avoir , ou de souscrire à une assurance protection juridique prenant en compte les litiges clients-banques. (attention aux délais de carence).

Si le consommateur veut agir pour être remboursé, il devra être très prudent et faire effectuer toutes les vérifications permettant de mettre toutes les chances de son côté. - consulter son assurance juridique concernant ce sinistre : savoir les garanties couvertes.
- Dans certains cas, une analyse poussée du dossier est conseillée, avec des avocats spécialisés. 
Ce sont ces derniers qui vont estimer de l'intérêt d'une procédure, ou pas. Ce sont eux qui assistent le particulier et lui exposent à la fois les risques et le déroulement de la procédure. 
La procédure ne doit pas être engagée à la légère, mais dans une stratégie réfléchie. 
La procédure devrait être menée par des professionnels expérimentés. 
La procédure peut mettre de 10 semaines à 2 voire 3ans.
Remarquons que la décision du juge : peut être de fixer un montant forfaitaire de dédommagement.

Attention:

la réalité de l'aléa judiciaire fait que toute procédure comporte des risques. Et la décision prise relevant de l'appréciation du juge, au cas où le consommateur perd, il devra rembourser les frais judiciaires de la partie adverse.


Bon nombre d'emprunteurs refusent d'y croire,Voir les statistiques
ils refusent de penser que la banque ait pu faire des erreurs au TEG ou des irrégularités au contrat de prêt.

Ne perdez pas de temps, réagissez ! Faite réaliser un diagnostic des erreurs de votre crédit.
Il est temps que la banque vous rende les intérêts que vous avez payés!
la justice est de votre côté, en cas d'erreur.
contestez les erreurs de la banque!

Vous devez faire appel à la compétence indiscutable d’un expert qui établira unE analyse de votre crédit. La liste et la gravité des erreurs repérées vous permettra d’emporter un remboursement de votre banque!